• Voici avec un peu de retard l'emploi du temps de ce début d'année de CP. 

    Toujours en classe à effectif dédoublé, 14 élèves cette année. Je n'ai pas apporté de gros changements par rapport à l'année dernière, si ce n'est les 2 créneaux consacrés à la méthode ATOLE (je vous invite à lire l'article de Maitresse Aurel pour plus de renseignements).

    J'ai maintenant clairement mentionné les ceintures de compétences sur les créneaux où je travaille en 2 groupes. 

    L'application Lalilo trouve aussi sa place régulière chaque mardi pour mon plus grand bonheur et celui de mes élèves.

    J'ai scindé en 2 parties distinctes écriture et production d'écrits car l'année dernière j'avais groupé ces deux disciplines dans un créneau horaire mais c'était intenable dans le temps. 

     

    Emploi du temps 2019-2020


    votre commentaire
  • Nous voilà déjà en janvier! Deux premières périodes se sont écoulées, il est temps d'en dresser un premier bilan

    En ce qui concerne les outils que j'utilise, pas de gros réajustement à faire, la méthode Pilotis en phonologie et lecture convient bien à mes élèves. J'aime exploiter la partie lexique pour enrichir le vocabulaire déjà à leur actif et leur permettre de le réinvestir en production d'écrits.

    La méthode MHM en mathématiques basée sur beaucoup de manipulations se marie très bien avec le fonctionnement en centres autonomes et permet d'utiliser tous les ateliers que j'avais déjà fabriqués. 

    L'emploi du temps est un peu modifié en cette période car nos plages de phonologie deviennent des plages de littérature, avec des élèves toujours regroupés selon leurs besoins et leurs capacités de lecture. 

    A partir du mois de janvier, nous passons à un son par semaine au lieu de 2. La plupart des sons ayant déjà été travaillés lors des périodes précédentes, il s'agit bien souvent d'introduire la ou les autres graphies de sons déjà vus (par exemple le au ou eau pour faire le son o).

     

    Durant cette période 3 débutera également le cycle natation et étant donné qu'il faut compter le "temps incompressible" autour de la séance pure de barbotage (trajet, déshabillage, douche, re-douche, séchage, habillage, trajet) je ne ferai plus qu'un seul créneau d'EPS. 

    Avec mes collègues de CP dédoublés (pour rappel nous sommes 5), nous avions choisi de regrouper nos classes sur certains créneaux (EPS et QLM) afin de libérer l'une d'entre-nous à chaque période pour qu'elle soit Maitre + chez les CE1. 

    En effet, le passage aux CP dédoublés a supprimé le poste de M+ dont bénéficiait l'école et donc les élèves jusqu'alors (outre les effectifs plus chargés dans les autres classes...)

    Nous prenons donc sur ces temps, les élèves de 2 classes avec leurs enseignantes respectives et la moitié des élèves de la collègue M+ et identique avec les 2 autres classes. Cela permet de regrouper les élèves qui se retrouvent à 30 ponctuellement et doivent apprendre à échanger en grand groupe, réduire le niveau sonore... car les classes à 12 ne seront pas ce qu'ils connaîtront tout au long de leur scolarité, soyons réalistes!                                                                                                                                                                                                                                                                  Pour eux comme pour nous enseignantes, ces effectifs restreints autorisent une plus grande tolérance au bruit, les déplacements sont également grandement facilités car une classe flexible à 12 n'est pas la même chose qu'à 27! 

    Afin de permettre aux collègues de CE1 de bénéficier encore des services de l'une d'entre-nous, nous avons conservé notre créneau de QLM et avons décidé de placer un créneau jeux d'échecs. Il s'agit d'un projet de l'école lancé l'année dernière et destiné à permettre à tous les élèves de tous les niveaux d'apprendre à pratiquer ce jeu de réflexion et de logique avec des rencontres inter-écoles et le collège en finalité. 

    Voici donc l'emploi du temps de cette période à venir : 

    Emploi du temps période 3 et premier bilan du fonctionnement en CP dédoublé

     

    Sur mes créneaux de mathématiques, je ne fonctionne pas toujours en demi-classe car pour certaines activités de la méthode heuristique, se trouver à seulement 6 élèves n'est pas forcément pertinent, notamment lors de situations de découvertes où confronter tous les points de vue permet un réel échange de pratiques et d'expérience. 

    J'ai donc ajouté une plage de centres le vendredi après-midi car je trouve que les élèves n'accèdent pas suffisamment à leurs plans de travail et ne valident pas suffisamment leurs ceintures. Ils me l'ont eux-mêmes manifesté.

    Cela est dû je crois au rythme plus soutenu dans une classe à 12. 

    Mine de rien, les élèves sont constamment sollicités, nous en parlions avec mes collègues et c'est justement là l'avantage de ce dispositif privilégié: les élèves qui d'ordinaire dans une classe à effectif normal voire chargé parviennent à se faire oublier ne le peuvent pas en dispositif dédoublé. De même, les élèves qui travaillent rapidement et demandent "à être nourris" peuvent aussi avancer. 

    En somme, je trouve que ce dispositif tient ses promesses: les besoins de chaque élève sont plus vite identifiés, les élèves sont acteurs et actifs en permanence et ce de manière plus aisée que dans une classe plus chargée. 

    Evidemment, il en découle pour l'enseignant une impression de courir toute la journée - encore plus qu'avant je trouve pour ma part- mais avec le sentiment de pouvoir mieux aider chaque élève. 

    Si vous êtes également en dispositif dédoublé n'hésitez pas à me faire part de vos retours! 


    votre commentaire
  • Casse-tête incontournable de tout enseignant: la réalisation de l'emploi du temps idéal.

    Celui dans lequel il parviendra à caser (sans mauvais jeu de mots happy) toutes les matières en respectant leur quota hebdomadaire savamment calculé en fonction du temps de récréation...

    Bref, autant ne pas se le cacher, pondre un emploi du temps relève de la haute voltige

    Et cerise sur le pudding, ce tableau plein de cases sera fort probablement amené à être modifié plus d'une fois au cours de l'année voire de la période pour cause de cycle piscine, créneau gymnase, intervenant d'anglais et autres petites réjouissances ! 

    Alors, pour réaliser son emploi du temps, il faut :

    1) s'armer de patience (et éventuellement de chocolats)

    2) avoir les quotas horaires à portée de main 

    3) commencer par caser les temps "fixes" comme par exemple les décloisonnements avec les collègues, les créneaux gymnase si on les connaît...

    Voici un petit tableau qui peut être utile et qui propose le taux horaire avec les récréations imputées: 

    Emploi du temps

     

    Et voici mon emploi du temps (provisoire en attendant des ajustements) pour la Période 1 avec mes CP:

    Emploi du temps et fonctionnement des centres

    Pour les décloisonnements, comme nous serons 5 classes de CP dédoublés, mes collègues et moi avons choisi de nous regrouper sur certains créneaux: l'EPS tout d'abord car le sport à 11 ne présente pas grand intérêt, notamment pour les jeux collectifs. Nous décloisonnerons 45 min en phonologie/lecture lors de la découverte d'un nouveau son. Nous travaillerons alors par groupes de besoins afin de cibler au mieux les difficultés des élèves et de permettre aux bons élèves d'avancer sans frein.

    Nous avons également choisi de décloisonner sur un créneau de Questionner le monde, nous devons encore organiser les modalités de ce décloisonnement. 

    Le CP dédoublé est une nouvelle aventure dont je vous reparlerai prochainement!

    Concernant les centres, ma classe de 11 élèves aura le même fonctionnement que celle de 27 l'an dernier, elle sera coupée en 2 sur certains créneaux: groupe A et groupe B, deux groupes hétérogènes. Pendant que l'un travaillera avec moi en dirigé dans le U de 6 places se trouvant face au tableau, le second groupe sera en centres d'apprentissage autonomes et chaque élève réalisera les activités correspondant à la ceinture de compétence qu'il est en train de passer. Pour cela, il se déplacera avec son plan de travail.

    Je place leurs plans de travail dans une pochette plastique avec français d'un côté, mathématiques de l'autre.

    La seule "contrainte" dans un premier temps sera que lorsque je ferai français, ils réaliseront la ceinture de français et lorsque je ferai maths, la ceinture de maths. Cela me permet de m'assurer que tous les élèves réalisent des centres dans les 2 domaines pour éviter un trop gros décalage dans le passage des ceintures: par exemple un élève qui serait ceinture blanche de mathématiques (première ceinture de l'année) mais déjà ceinture orange de français (4ème ceinture).  

    Espérant vous avoir éclairé, je vous rappelle qu'aucun emploi du temps ou fonctionnement n'est idéal et qu'il faut souvent essayer pour trouver ce qui conviendra le mieux à nos élèves et à nos pratiques! 

     

     


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique